Daniel Bensaïd

2008

Éditions Lignes, Paris,
janvier 2008, 160 pages

« Pour que la gauche d’imposture que Bernard-Henri Lévy s’empresse de secourir puisse encore faire illusion en se présentant comme la seule possible, la seule raisonnable, la seule concevable, il se doit de disqualifier l’autre gauche, d’exorciser ses vieux démons. Pour que sa nouvelle gauche moderne, riche de candidats aux transferts, puisse être « sans frontières » sur sa droite, il faut la garder et la murer solidement sur sa gauche. Il faut donc changer les noms, brouiller les cartes, inverser les valeurs. Il faut, absolument, par un simple détournement rhétorique orwellien, par un détournement de novlangue aussi audacieux que celui transformant les exploités en privilégiés et les patrons en otages, il faut donc que la gauche fidèle, la gauche non reniée, non frelatée, non repentie, soit stigmatisée. »

Daniel Bensaïd répond ici au dernier livre de Bernard-Henri Lévy, Ce grand cadavre à la renverse  : il réfute point par point les prétendus « sept péchés capitaux » que son auteur, en nouveau théologien , impute à la gauche radicale. Le présent essai est également une vigoureuse affirmation de la nécessité d’une politique anticapitaliste aujourd’hui.

Commander le livre

Amblers Fs39 Chaussures De Sécurité 1djsv3

SKU-71023-osk302
Amblers Fs39 Chaussures De Sécurité 1djsv3
Amblers Fs39 Chaussures De Sécurité
Bottes Femme Grande Taille Noires Fourrées À Talon De 35cm Ms2H9T00Or

Plan du site

Mairie d'Évreux

Grandir à Évreux

Vivre à Évreux

Maitre Henau Dawina Purse MV9F Red P0yHIM

Partager à Évreux

En un clic
The Fashion Shoes Baskets Mode Compensées Bimatière Urban Chaussures Femme et Filles 39 DoréChampagne xcNbD6Hxi9
Hôtel de ville

Place du Général de Gaulle CS 70186 27001 Evreux cedex

02 32 31 52 52

Amblers Fs39 Chaussures De Sécurité 1djsv3

SKU-71023-osk302
Amblers Fs39 Chaussures De Sécurité 1djsv3
Amblers Fs39 Chaussures De Sécurité

Menu global

Il faudra attendre près d’un siècle pour que ce dogme vole enfin en éclats. En 2003, une équipe marseillaise découvre Mimivirus , une particule virale d’un diamètre de 0,75 micromètres – c’est 10 fois plus que le virus de la rage – renfermant un génome ADN de plus d’un million de nucléotides codant près de 1000 protéines différentes.

Mimivirus

© D. Raoult/N. Aldrovandi/CNRS Photothèque

En se faisant passer pour une bactérie, Mimivirus parvient à être phagocyté par une amibe qui est ainsi infectée. Par la suite, d’autres familles de virus géants vont être découvertes comme Pandoravirus ou Pithovirus .

Début 2018, la découverte de Tupanvirus , apparenté à Mimivirus , vient agrandir le bestiaire des virus géants. Doté d’une immense queue faisant 3 fois sa taille – au total, 2,3 micromètres de long, c’est le plus grand des virus géants observés à ce jour. Les deux souches de Tupanvirus ont été découvertes au Brésil, dans certains des milieux aquatiques les plus extrêmes sur terre : Tupanvirus Soda lake , dans un lac de soude, et Tupanvirus Deep ocean , à près de 3000 mètres de profondeur, dans des sédiments océaniques. Autre particularité, son génome proche de Mimivirus possède un large répertoire de gènes impliqués dans la synthèse des protéines. Ne leur manque plus que des ribosomes et la capacité à produire de l’énergie – un métabolisme, pour approcher le système des cellules. Si les virus géants et leurs propriétés inattendues ne closent pas la controverse, ils bouleversent encore davantage nos conceptions sur ce qu’est – ou devrait être – le vivant.

Tupanvirus

© B. La Scola, J. Bou Khalil

Car les virus géants se montrent génétiquement aussi complexes qu’une bactérie et largement plus que les virus classiques : ils comportent jusqu’à 2500 gènes (contre 10 pour le VIH, plus de 4000 pour une bactérie comme Escherichia Coli et entre 30 000 et 60 000 chez l’homme). Patrick Forterre,biologiste et professeur à l’université Paris-Sud, émet ainsi l’hypothèse que les virus géants s’apparentent à des lignées cellulaires primitives qui, pour survivre, auraient évolué vers le parasitisme il y a plus de deux milliards d’années. Une sorte d’avantage évolutif qui aurait eu une influence considérable dans la biosphère : la plus grande partie de l’information génétique disponible sur notre planète aurait pu apparaitre chez les virus.

Durant la phase infectieuse du virus qui, selon la définition de Patrick Forterre, coïncide avec sa forme vivante, une sorte de complexe métabolique se met en place. C’est l’« usine virale » dont le fonctionnement s’apparente à celui d’un noyau de cellule eucaryote. Des caractéristiques qui pourraient être suffisantes pour remettre en cause l’exclusion des virus du monde vivant.

© J. Bartoli/C. Abergel/AMU/IGS/CNRS Photothèque

© AMU/IGS/CNRS Photothèque

En savoir + : Découverte d’un nouveau virus géant aux propriétés particulièrement originales, le Tupanvirus
En savoir + : Le mystère des virus géants
En savoir + : Tailed giant Tupanvirus possesses the most complete translational apparatus of the known virosphere

Auteur: Nicolas Baker – Réalisateur: Juliette Lacharnay Journaliste: Cécile Khindria Producteur délégué: CNRS Images (2015)

Plus de cinquante ans après la première tentative de caractérisation rigoureuse des virus par André Lwoff , la connaissance de ces organismes a considérablement progressé. Or plus on découvre de virus et plus on parvient à établir de distinctions entre leurs représentants. A titre d’exemple, plus d’une quinzaine de familles de virus ont été découvertes chez un seul groupe d’archées. C’est presque autant de familles que chez l’ensemble des bactéries actuelles.

Si les génomes des virus affectant chacun des trois domaines du vivant présentent certaines homologies, ce qui pourrait témoigner de leur origine ancienne, ils recèlent également de très nombreuses différences. Celles-ci traduisent probablement le fait que les virus ont co-évolué avec leurs hôtes respectifs. A l’appui de récentes études de virologie, on considère par ailleurs que 30 à 40% des bactéries seraient infectées par des virus.

En 2013, une équipe américaine estimait pour sa part qu’il existe plus de 320 000 espèces différentes de virus chez les mammifères. Et alors que moins de 15 années se sont écoulées depuis la mise en évidence du tout premier virus géant et son cortège de particules visibles au microscope optique, on en dénombre désormais quatre familles distinctes.

© Wikimédia commons

Bien qu’ils renferment des séquences d’ADN ou d’ARN, les virus ne peuvent pas synthétiser par eux-mêmes les briques destinées à façonner leur descendance car ils ne disposent pas de la machinerie dédiée à la fabrication des protéines.

Pour cela, les virus n’ont d’autre choix que de s’emparer des ribosomes d’une cellule hôte. S’il est donc peu probable que les virus aient précédé les organismes cellulaires, ils les ont sans doute accompagnés tout au long de leur évolution. Ils pourraient même avoir peuplé la Terre bien avant l’émergence du dernier ancêtre commun aux trois grands domaines du vivant, il y a 3,4 milliards d’années, compte tenu du fait que le fameux LUCA () disposait déjà d’une trentaine de protéines ribosomiques.

Certains virus actuels possédant par ailleurs de nombreux attributs cellulaires, des chercheurs ont émis l’hypothèse qu’il pourrait s’agir d’anciennes cellules eucaryotes dégradées ayant évolué vers le parasitisme. Ces perdants de la course à l’évolution n’auraient alors pas eu d’autre choix pour survivre que de devenir les parasites des vainqueurs. Les virus pourraient ainsi être issus d’une lignée d’organismes proto-cellulaires dont le mécanisme évolutif se serait peu à peu réduit à sa plus simple expression.

Chaussures FSA noires GEnvGG
Copyright 2018 | CNRS
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'ai compris
Go to Top

En savoir +

© A. Dussutour/CRCA/CNRS Photothèque

Dallas, 1975, une femme découvre dans son jardin une masse jaune, plate et gluante. Malgré les coups de bêche et les produits chimiques, l’étrange substance grandit. Pensant que c’était un extra-terrestre, elle finit par appeler les pompiers puis les policiers. Le responsable de ce fait divers n’est autre que Physarum polycephalum, plus connu sous le nom de blob. Originaire de notre planète malgré son apparence, c’est un représentant de l’un des six règnes du vivant: les protistes.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. UH Sandales Bottes Femmes Creux Classique de Retour Zip et Lacets Fermeture Peep Toe Talons Plates sbDDyi3noo
Recherche
Direct TV
Direct Radio
Connexion
Se connecter Mot de passe oublié Pas encore de compte ? Inscrivez-vous !
Sport
Newsletters Sport Inscrivez-vous gratuitement !
Suivez-nous sur

VIDEO. "Allez, allez, allez PSG!", Emery se lâche dans son discours d'adieu

Nice: "Je pense que je vais partir à l'étranger", Pléa annonce son départ

Commenter
12
Tweeter
0
Partager

NewsletterFootball

Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter Football

Cotes des prochains matchs
Football - Ligue 1 Conforama
Pariez sur Chaussures Manitu noires homme tGKZLEecb
Video Player is loading.
0:00
0:00
Loaded : 0%
Progress : 0%
Stream Type LIVE
0:00
1x

This is a modal window.

Beginning of dialog window. Escape will cancel and close the window.

End of dialog window.

Skip ad

Face à son public, les Parisiens ont célébré leur titre de champion de France avec une défaite face au Stade Rennais (0-2). Thiago Motta, capitaine du soir, a joué le dernier match de sa carrière (et il a précipité la défaite des siens). Cela n'a pas empêché le Parc des Princes de lui réserver plusieurs hommages. Le PSG a ensuite pu soulever son 7e Hexagoal.

Comme en 2014, le Stade Rennais gâche le sacre du PSG. Le club parisien, pour sa dernière apparition de la saison à domicile et donc la réception officielle du trophée de champion de France, s'est incliné face aux Bretons (0-2) . Un couac pas anodin, car il permet à Rennes de rêver sérieusement à la Ligue Europa. Et en plus, cela faisait plus de deux ans que le PSG n'avait pas perdu à domicile (en mars 2016 contre Monaco).

Retour en haut de la page

Plan du site

Mairie d'Évreux

Grandir à Évreux

Vivre à Évreux

Bouger à Évreux

Partager à Évreux

En un clic
32 EU Sandales Bride Arriere Fille Conguitos HV124066 Sandales Bride Arriere Fille Os 32 EU rEAnZAodoM
Hôtel de ville

Place du Général de Gaulle CS 70186 27001 Evreux cedex

02 32 31 52 52